Près de 700 créations vendues et 1452 € récoltés en 2 jours de salon !

Salon Tricot Solidaire à Paris

 Le challenge fourmisien du Tricot Solidaire fait partie des principaux invités du plus grand salon international dédié aux loisirs textiles : l'Aiguille en fête, qui se tient jusqu’à dimanche au parc des expositions de la Porte de Versailles à Paris.

Paris 8

Une dizaine de tricoteuses solidaires et des bénévoles de l’association Escapades Sambre-Avesnoises sont présents depuis mardi sur Paris. Ils seront rejoint ce samedi 16 février par près de 50 adhérents de l’association « Escapades Sambre-Avesnoises » et par des tricoteuses fourmisiennes.

 Paris 9

Outre une présentation des dernières créations en laine réalisées depuis mai 2012, l’exposition « Fourmies, de fil en aiguille… » est proposé au public parisien pour avec le soutien du club « sociétaires et initiatives » de la Banque Populaire du Nord, du Conseil Général du Nord et de la Fondation Théophile Legrand – Institut de France. Cette exposition retrace 240 ans de passion entre Fourmies, le textile et la laine. Des premières filatures de fil à dentelle en 1774 au fourmisien Théophile Legrand, fondateur de l’industrie lainière peignée en 1825, de la capitale nationale de la production de laine peignée en 1910 à la folie « Tricot » qui a pris le dessus sur l’industrie depuis 2009, les visiteurs parisiens découvriront l’histoire d’une région fortement marquée par le textile, la laine et le tricot…

 Paris 6

Des ateliers créatifs et un « défi tricot »

 Les tricoteuses du challenge profitent de leur présence à Paris pour animer des ateliers textiles et des séances gratuites d’initiation au tricot durant les 4 jours du salon. Elles organisent en même temps une grande vente solidaire, ainsi qu’un défi tricot surprise le samedi 16 février à 15 heures.

Paris 1

Le samedi 16 et dimanche 17 février, de 10h à 12h et de 14h à 17h, Claudine et Françoise, les deux animatrices des ateliers créatifs du mercredi à Fourmies, animeront pour les visiteurs du salon parisien des ateliers de fabrication de pompons, de chouchous ou de doudous. Ces ateliers seront accessibles dès l’âge de 4/5 ans. Les parents ou grands parents sont les bienvenus. Ils peuvent partager ce moment de création avec leurs enfants ou petits enfants. Ils peuvent aussi en profiter pour créer leur propre œuvre, s’initier à la pratique du tricot ou simplement assister les animateurs. Le matériel sera fourni et chaque stagiaire repartira avec sa création.

 Paris 2

Près de 70 kilomètres d’écharpes à reconvertir !

 A l’origine du Tricot Solidaire, il y a l’écharpe des records. Ce défi n’est pas totalement terminé, car l’aventure se poursuit aujourd’hui avec la transformation de cette immense œuvre collective en diverses créations en laine (couvertures, petites écharpes, vêtements…) qui seront offertes ou vendues en faveur de plusieurs associations caritatives et humanitaires (Restos du cœur, Croix Rouge, Secours Populaire, Emmaüs…). Plusieurs kilomètres de cette gigantesque écharpe sont exposés dans le hall d’entrée du salon de l’Aiguille en fête à Paris. Alice Cornier, la directrice de l’écomusée de l’Avesnois a donné son accord pour que les organisateurs du salon puissent emprunter les 5 kilomètres d’écharpes offerts à Escapades et près de 20 kilomètres donnés à la communauté Emmaüs de Glageon.

Paris 3

Un appel aux bénévoles sera lancé dimanche soir à 17h pour aider les tricoteuses et la communauté Emmaüs à reconvertir cette écharpe au profit de leurs associations partenaires… Plusieurs centaines de mètres ou plusieurs kilomètres d’écharpes devraient être ainsi récupérés par les parisiens, afin de les transformer en créations solidaires.

 Paris 4

15 % de fréquentation en plus pour les 2 premiers jours du salon !

La journée d’ouverture du salon de l’Aiguille en fête a été marquée par une affluence record ! Plus de 22 000 visiteurs ont été comptabilisés pour les journées de jeudi et vendredi, soit 15 % d’augmentation par rapport au salon 2012. Du côté du Tricot Solidaire, ce sont près de 200 inscriptions au challenge qui ont été comptabilisées jeudi et vendredi. Près de 1000 personnes ont été sensibilisées à la cause. 1 452 euros de vente ont été réalisés jeudi et vendredi. Cela représente 691 créations vendues en 2 jours seulement ! Il reste moins de 300 créations à vendre, mais des tricoteuses solidaires de Fourmies et de la région parisienne ont promis de ramener un peu de stock pour tenir jusqu’à dimanche soir.

Paris 5

Un grand merci à tous pour votre générosité !

Paris 7

Paris 10

Paris 11

Paris 12