Tricot Solidaire : après la télé, le cinéma !

Le beau monde 2

Après un passage remarqué à la télévision en 2012 (en direct sur France 2 à l'occaison du Téléthon), les tricoteuses fourmisiennes sont à nouveau à l’honneur. Elles ont décroché une pleine page dans un célèbre magazine national et leurs plus belles créations, ainsi qu’un vestige de l’écharpe des records sont actuellement utilisés comme décor pour les besoins d’un film, dont le tournage se déroule jusque fin septembre en Normandie et en région parisienne…

 2

Une belle aventure !

 Mais où s’arrêtera la belle aventure des tricoteuses solidaires de Fourmies ? Après avoir participé avec l’écomusée à la confection de l’écharpe la plus impressionnante au monde, en la terminant en direct à la télévision, sur le plateau de France 2 le 8 décembre 2012 (70 kilomètres d’écharpe, près de 250 000 pelotes de laine, pour un poids estimé à 10,5 tonnes), les tricoteuses de l’association Escapades Sambre-Avesnoises ne sont pas prêtes à raccrocher les aiguilles. Depuis mai 2012, elles se sont lancées dans un nouveau challenge : le Tricot Solidaire. L’objectif est de tricoter au moins 10 000 créations avant le 31 décembre 2014, au profit d’œuvres caritatives. A ce jour, plus de 5 500 créations (des poupées en laine, des vêtements, des couvertures ou des accessoires) ont déjà été réalisées et vendues au profit du Téléthon ou de la communauté Emmaüs.

 3

A l’honneur sur grand écran !

 Après le petit écran, c’est donc au cinéma que l’aventure du Tricot Solidaire continue. D’ici un an, les spectateurs des salles obscures pourront découvrir sur grand écran une centaine de créations des tricoteuses fourmisiennes. La réalisatrice Julie Lopes Curval a choisiessentiellement des poupées en laine, des doudous, des animaux, quelques vêtements, mais aussi des écharpes, une couverture et deux roues de l’ex-écharpe des records. Le film s’appelle « Le beau monde ». Il est filmé dans le secteur de Bayeux (Normandie), ainsi qu’en région parisienne.

5

Un film avec Ana Girardot…

 Les créations fourmisiennes ont été louées pendant 2 mois, pour être utilisées comme des éléments de décoration de la maison et de l’appartement du personnage principal interprété par Ana Girardot (fille de l’acteur, réalisateur et scénariste Hippolyte Girardot et de l’actrice Isabel Otero (La crime, Diane, femme flic). Cette jeune actrice française s’est faite remarquée en début d’année avec le film « Amitié sincère » aux côtés de Gérard Lanvin et de Jean-Hugues Anglade. Bastien Bouillon, Aurélia Petit, Baptiste Lecaplain, Sergi Lopez et Blanche Cluzet complètent le casting du film « le Beau monde », qui retrace les aventures d’Alice, une jeune femme de 20 ans. Elle vit à Bayeux. Passionnée de tricot et de broderie, elle invente, elle crée, elle cherche. Elle ne sait que faire de ce talent inné, jusqu'à ce qu'elle rencontre Agnès, une riche parisienne qui l'aide à intégrer une prestigieuse école de broderie. Sans hésiter, Alice laisse tout derrière elle, pour aller vivre seule à Paris. Elle y retrouve Antoine, le fils d'Agnès. Entre eux naît une passion amoureuse. Grâce à Antoine, Alice découvre de l'intérieur un univers qui la fascine : « le beau monde »..., au risque de s'y perdre…

 1

Une belle récompense pour les tricoteuses !

 La réalisatrice Julie Lopes Curval a reçu pour son premier long métrage « Bord de Mer » la Caméra d’Or à la Quinzaine des Réalisateurs à Cannes en 2002. Son second film « Toi et Moi » fut également sélectionné dans de nombreux festivals. Elle a réuni pour son 3ème long métrage « Mères et Filles » : Catherine Deneuve, Marie-José Croze et Marina Hands. Le film « le beau monde » sortira sur les écrans français à la rentrée 2014. Pour Paul Schuler, le coordinateur du challenge « cette location de créations pour les besoins de ce film est une nouvelle occasion de mettre à l’honneur Fourmies et ses tricoteuses solidaires. Avec ce genre d’expérience et de coups de projecteurs, la folie de la laine et du tricot n’est pas prête de s’arrêter à Fourmies ! ». Le travail des tricoteuses sera également mis en lumière le 5 octobre 2013 au ValJoly, dans le cadre d’un défilé de mode insolite organisé au cours de la cérémonie de remise du Prix Théophile Legrand de l’Innovation Textile et à travers la poursuite de la tournée de l’exposition « Fourmies, de fil en aiguille », qui sera présentée en 2014 à Fourmies, Mulhouse, Roubaix et à nouveau dans la région parisienne…

 8

Renseignements pratiques :

Association des Escapades Sambre-Avesnoises

Challenge du Tricot Solidaire

B.P. 50 010 -59611 Fourmies Cedex

Tél. : (+ 33) 03 27 60 73 96 / (+ 33) 06 62 85 60 11

 Courriels : tricot@netcourrier.com ou pschuler@netcourrier.com

Site Internet : www.tricotsolidaire.com